Flux RSS

Plaisir pur, sans artifice ni chichi, à Mercurey

Publié le

 

photo 2 22-10-12

Elle ne se réclame pas du bio, de biodynamie ou du nature, mais ce sont de jolis vins, dépouillés, purs et droits qu’est récemment venue présenter à Montréal Agnès Dewé de Launay, vigneronne à Mercurey en Bourgogne.

Son domaine familial, le Meix-Foulot, (Meix signifiant petite maison agricole en Bourgogne, un peu comme le Mas en Provence), occupe une vingtaine d’hectares dans le seul village de Mercurey, en côte Châlonnaise. On dit y travailler en lutte raisonnée, classification un peu fourre tout, mais qui ici se traduit par un travail de la vigne le moins interventionniste possible, quoiqu’on prendra les moyens nécessaires pour éviter les maladies de la vigne. L’élevage des vins est long et conduit le plus naturellement possible, avec levures indigènes.

Si les vins de Mme Dewé de Launay ne seront probablement pas têtes d’affiches des tables branchouilles du Mile-End qui rivalisent de trouvailles natures, de régions et d’expressions incongrues, ils raviront les puristes qui cherchent un Mercurey classique, bien fait, racé. Car si toutes les cuvées de ce domaine proviennent de ce seul village bourguignon, il est fascinant d’y relever le caractère différent, parfois aux antipodes, de ces vins tous issus des seuls cépages pinot noir et chardonnay, et faits de raisins ayant poussés sur des parcelles de vigne voisines. Le mystère des (micro) climats de Bourgogne révélé encore une fois dans toute sa splendeur.

Les climats de Mercurey

Les climats de Mercurey

Certains se trouvent en SAQ, d’autre en importation privée, disponibles en caisses de six bouteilles à l’agence Lafontaine vins et liqueurs. Survol.

Mercurey blanc 2013, importation privée, 35,25 $, arrivage en juillet.

Cépage : chardonnay

Un nez rappelant la feuille de bananier, floral, aérien. En bouche, une petite rondeur, du fruit blanc, poire et melon miel, une belle fraicheur et un petit côté caillouteux et salin. Bel équilibre, bonne buvabilité.

Capture d’écran 2015-05-10 à 15.31.38

1er cru «les saumonts» 2010, code SAQ :  10865243, 35$

Cépage : pinot noir

Les saumonts signifie sous le mont. Ce qui signifie ici sur une pente orientée sud dominée par une falaise, dont les cailloux qui s’en sont détachés au fil des millénaires forment le sol dans lequel pousse la vigne. Il reste quelques 2010 en SAQ, mais c’est le 2011 que nous avons goûté, et qui fera son arrivée en succursale en août. Ça sent la terre mouillée, les champignons, la croûte de fromage bien affiné, et on trouve peu de trace de fruit. La bouche, austère, est à l’avenant, le fruit y étant également tout en retenue pour faire place à des notes minérales, d’épices, et des tanins souples. Après une longue aération, les petits fruits des champs, acidulés, se révèlent discrètement. Dans un monde ou les gros vins, lourds, sucrés, trop alcoolisés, sont la norme, ça fait du bien de se retrouver complètement à l’opposé. Un vin prometteur pour la cave.

Capture d’écran 2015-05-10 à 15.40.40

1er cru «les veleys» 2010, code SAQ :  11195270, 35,25$

Cépage : pinot noir

À environ deux km au sud des Saumonts, sur une pente composée de marnes blanches exposée cette fois à l’est, on a un tout autre vin. Un nez ténébreux de fruits noirs et d’épices, mais à la bouche généreuse et complexe. C’est tendu, très minéral, ça goûte le cassis, la mure, la framboise, avec des notes de bois précieux. Les tanins sont souples, et une pointe épicée, presque piquante, anime la vivifiante finale. Classique, long, élégant.

1er cru «clos du château de Montaigu» 2010, importation privée, 45,50 $, arrivage en juillet.

Cépage : pinot noir

Quelques centaines de mètres au sud des Veleys tout au plus, et on change encore de registre. Ce clos que détient le domaine en monopole donne un jus au nez est le plus classique. Ça pinote, ça sent les fruits rouges fraichement ceuillis, et un brin le sous-bois. Ça goûte bon les cerises griottes épicées. Belle fraîcheur, tanins très souples, équilibre superbe. Mon préféré du lot. Du moins en date d’aujourd’hui.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :