Flux RSS

Un salon qui va brasser

Publié le

Capture d’écran 2014-03-25 à 21.07.56

 

Quand les grands salons de vin, comme le défunt Salon des vins et spiritueux de Montréal et autre Grande dégustation, sont devenus trop dédiés aux grandes maisons et aux blockbusters de notre monopole d’État au goût de certains, des salons parallèles, plus disjonctés, sont apparus.

Il y a eu La divergente, off-salon se tenant en marge du Salon de Montréal tous les deux printemps. Puis est né le salon de l’importation privée, organisé par le Regroupement des agences spécialisées dans la promotion des importations privées des alcools et des vins (RASPIPAV pour les intimes).

Mais le divin nectar étant sous le coup d’une ébullition croissante, et de plus en plus la réalisation de vignerons plus près de la nature, plus éclatés, des artistes quoi, il s’en est trouvé pour décrier le mercantilisme encore trop marqué de ces salons encore jugés, pourtant, underground par plusieurs.

Ainsi sont nés les Turbulents, un petit salon qui se tiendra ce dimanche à la Société des arts technologiques (SAT).

Ce salon n’est pas centré sur les agences importatrices de vin. Mais sur les vignerons. Tous les vins qui seront dégustés sur place seront présentés par leurs auteurs, qui auront fait le voyage vers Montréal pour quelques jours.

Vous aurez deviné qu’on ne boira pas de Mouton Cadet ni de Ménage à Trois dans cet évènement. Les vignerons présents en sont qui travaillent le vin dans sa plus simple expression. Le vin nature. Tout aussi flou peut-être la définition du vin nature (aucun souffre ajouté pour certains, alors que d’autres acceptent de tolérer un brin de souffre dans des vins dits natures), on peut considérer qu’on parle dans tous les cas de vins issus d’une agriculture saine, sans ajouts de produits chimiques à la vigne, de raisins issus de vignes entretenues manuellement, et de vins vinifiés sans ajout de levures commerciales et autres produits de synthèse.

Des vins plus proches du sol qui les a vus naître, plus vivants et au caractère affirmé. Des vins qu’on a le droit d’aimer, ou de ne pas aimer. Car après tout, le vin nature, comme celui qui ne l’est pas, est souvent bon, et parfois pas.

Ce sont aussi des vins dont les auteurs sont souvent des combattants, des militants du vin, qui ne l’ont pas toujours facile avec les autorités réglementaires dans leur contrée. Il n’y a qu’à penser au Domaine Gourt de Mautens, en appellation Rasteau (Rhône), qui a volontairement choisi il y a quelques années de se retirer de son appellation, gage d’un certain prestige, pour travailler en simple désignation Vin de France. Il y avait dans ce cas une question d’utilisation de cépages non-autorisés dans l’appellation, mais essentiels au caractère du vin, selon le vigneron Jérôme Bressy qui a décidé de cesser de combattre et de se replier.

Les vignerons qui seront présents, Théo Milan (fils du grand Henri Milan, du domaine éponyme) en Provence, Jean-Philippe Padié du Roussillon, Arnaud Combier de Bourgogne. Le vigneron-punk tchéquo-ardéchois Andrea Calek et ses vins, des syrah entre autres, d’une grande sensibilité. Des pionniers québécois y seront aussi, comme le Domaine des Pervenches et la Ferme apicole Desrochers.

«Notre but et de faire comprendre ce type de vin aux gens, dans un esprit un peu moins mercantile, moins vendeur, que les autres vignerons. Nous voulons cultiver la connaissance de la différence», explique un des instigateurs des Turbulents, Alexandre Boily.

À la SAT donc, de 13h à 18h30 dimanche prochain donc. À 20$ l’entrée, vous aurez droit à toutes les dégustations, sans avoir à racheter de coupons en cours de route. C’est une bonne affaire.

Une quarantaine de places sont aussi disponibles pour un souper avec les vignerons après le salon, toujours à la SAT. Et après 22h, ce sera la fête, pour tous ceux qui souhaiteront en faire partie.

-Vous pouvez acheter vos billets en prévente ici.

-Des évènements sont aussi prévus dans les restaurants de la ville dans les jours précédant et suivant les Turbulents, mettant en vedette les vignerons présents et leurs vins. À surveiller!

Publicités

Une réponse "

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :