Flux RSS

D’opulents blancs

Publié le

Par Valérie Dufour

Nous avons récemment dégusté quelques blancs, pigés au hasard sur les tablettes de notre monopole d’état. Trois blancs partageant divers point commun malgré leurs origines diverses. Ils sont tous issus d’un seul et même cépage, et sont trois blancs opulents, plus ou moins ronds et bien gras! Ce sont aussi trois vins issus de grandes maisons à la qualité constante et irréprochable.

Yalumba, Y Series Viognier, Australie, 2011, Code SAQ : 11133811, 16,95$

100 % Viognier

Autant vous l’avouer, nous nous attendions à une bombe peu subtile gorgée de fruit surmûri. Nous avons été agréablement surpris, comme quoi il faut parfois mettre nos préjugés de côté.  Ce viognier australien a un nez très floral avec du thé vert, du caramel et du beurre, des arômes bien typiques du cépage, mais rien de trop lourd. La bouche  présente une acidité vive avec une belle tension. Boire ce vin équivaut quasiment à croquer dans une pomme Granny Smith bien juteuse. C’est un vin bien fait qui présente un excellent rapport qualité/prix.

Note: 8/10

Mastroberardino, Lacryma Christi del Vesuvio, Italie, 2010, Code SAQ : 972877, 20$

100% Coda di Volpe del Vesuvio

Le Coda di Volpe del Vesuvio fait partie de la faune des nombreux cépages autochtones qui font la richesse viticole de l’Italie. Mastroberardino est un producteur phare de la campagnie, une région peu qualitative. Ce joli vin au nez simple et plutôt discret de pomme verte, de fleur blanche, de melon de miel et de pêche blanche est bien fait. En bouche, l’acidité est fraîche et l’alcool plutôt léger avec des fruits blancs en rétro-olfaction. Le vin a peu de gras et un côté aqueux. La complexité n’est pas au rendez-vous, mais c’est un vin agréable idéal pour l’apéro et qui se laisse boire.

Note: 7/10

Schiopetto, Friulano, Collio, Italie, 2009, Code SAQ : 11450066, 25,90$

100 % Friulano

De loin la perle du groupe. Un nez discret, mais avec de la complexité qui présente du foin, de papaye et des notes minérales. En bouche, l’acidité est fraîche et des arômes de fleurs et fruits blancs.  Ce vin du Frioul est droit et tendu avec une belle longueur en bouche, avec un côté poire Williams et une finale saline. Une très belle découverte de cette région méconnue du nord-est  italien et qui accompagnerait à merveille de plats en sauce à la crème.

Note: 8,5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :