Flux RSS

Quoi faire ce soir? Un apéro de vins natures!

Écrit par David Santerre

Vous cherchez quoi faire en sortant du boulot, avec vos amis, vos collègues, votre douce moitié ou même seul, en ce frisquet vendredi? Si vous aimez le vin, êtes un brin aventuriers, j’ai une très bonne suggestion pour vous.

Ce soir, à compter de 17h, aura lieu le deuxième Apéro vins nature à la Société d’art technologique (SAT), sous le grand dome argenté, angle Saint-Laurent et René-Lévesque à Montréal.

Et rassurez vous, l’événement n’est pas réservé qu’à un public d’initiés triés sur le volet.

Quiconque aime le vin, est intéressé de découvrir d’autres méthodes de production, plus saines, plus authentiques, plus déroutantes aussi, que ce à quoi on est habitué des vins de grandes maisons de ce monde, trouvera son compte ce soir à la SAT.

Il ne suffit que de s’y présenter avec l’esprit ouvert, en sachant qu’on aimera certains produits, d’autres pas, mais qu’on en sortira satisfaits d’avoir appris un peu plus sur le vin.

Mais de quoi parle-t-on exactement quand on dit vins natures?

Brièvement, disons qu’il s’agit dans un premier temps de vins généralement issus d’agriculture biologique ou biodynamique, donc cultivés dans le respect de l’écosystème et sans ajout de fertilisants ou pesticides de synthèse.

La plupart des producteurs de vins natures sont aussi de tout petit vignerons travaillant avec des rendements très limités pour maximiser la qualité du raisin.

Les vendanges sont effectuées manuellement, et les fermentations stimulées par le seul apport des levures indigènes produites naturellement par le raisin, et non par l’ajout de levures industrielles qui dopent la fermentation.

Et peu ou pas de souffre n’est ajouté pendant le processus. Ces fameux sulfites dont la présence est obligatoirement mentionnée sur chaque bouteille de vin qu’on achète. Ces sulfites ajoutés dans le vin pour le stabiliser, mais qui sont responsables de bien des maux de têtes les lendemains de soirées trop arrosées…

Évidemment, il y a des sulfites dans les vins natures. Le raisin et le processus de vinification en produisent naturellement, mais une infime quantité. Pour qu’un vin soit considéré comme nature, il doit contenir moins de 10 milligrammes par litre pour le rouge, et 25 pour les blancs, rosés et liquoreux. En comparaison, les règles européennes (CEE) imposent une maximum de souffre de 160 pour les rouges, 210 pour les blancs et rosés, et 400 pour les liquoreux.

Table des quantités de sulfites admises selon les organismes de réglementation...

Bref, qui est contre des vins plus digestes, qui nous transmettent les particularités de leurs terroirs plus que tout autres, bref, des vins vrais, faits de raisins, et uniquement de raisins?

Ah oui… Ils ont aussi quelques inconvénients.

Si ces vins sont les plus authentiques qui soient, le non ajout de sulfites, qui agit comme stabilisant, les rend plus vulnérables à une foule de facteurs externes, comme un transport chaotique et les variations atmosphériques. On peut à l’occasion, dans une caisse, tomber sur une bouteille «qui n’est pas en forme».

Il faut aussi les entreposer avec plus de soin et idéalement, dans bien des cas, les carafer pour atténuer leur parfum parfois animal et une petite pointe pétillante remarquables seulement dans les instants suivants l’ouverture de la bouteille.

Mais c’est un monde à découvrir, et ce soir, pour votre 5 à 7, trois petites agences d’importation, surtout privée (énième rappel : il est aussi simple d’acheter des vins d’importation privée qu’à la SAQ!), vous feront partager leur passion pour les vins natures. Une quinzaine de vins sont en dégustation, au coût d’un verre pour un coupon de dégustation de 3 $. La plupart des vins présentés se détaillent autour de 20 $ la bouteille. Vous pourrez également déguster les succulentes charcuteries bio de Fou du cochon et scie, de la Pocatière dans le Bas-Saint-Laurent.

Présentation des trois agences, et un coup de cœur chez chacune:

La QV: La petite agence de Cyril Kérébel est une de plus dynamique sur le marché des vins biodynamiques et nature. Parmi ses échantillons, mon coup de cœur, un Vouvray demi-sec 2004, du domaine Lemaire Fournier. Moelleux, il sent la cire d’abeille, l’abricot, les noix. En bouche, il est d’une agréable fraîcheur, affiche une belle minéraliré. Un beau Vouvray pour le foie gras, les fromages, ou même à boire seul!

Primavin: un vin de pays des Côtes Catalanes original, un pétillant naturel (pet nat pour les intimes) de Loire, mais surtout, un bordeaux très charmant. Rare sont les vins natures dans le Bordelais. Le Château Mirebeau 2007, de Pessac-Leognan, appellation aujourd’hui enclavée dans l’étalement urbain bordelais et qui compte Haut-Brion comme illustre résident, est une rarissime cuvée composée uniquement de merlot, alors que les assemblages font la loi à Bordeaux. D’une grande finesse, avec un nez de petits fruits rouges, de cacao amer, d’épices, des tanins fondus, et une belle longueur en bouche.

Labelle Bouteille: Ici, c’est un italien du Piedmont, La Rovere 2009, de la maison Cascina Roera, un vin issu du cépage barbera, gourmand, chargé de beaux fruits noirs murs, de fines herbes fraiches, qui m’a séduit. Un style tout en fraicheur au fruit pur, qui donne beaucoup de plaisir!

Les vins de Labelle Bouteille

Publicités

Une réponse "

  1. Bonjour et merci pour votre présentation de vins NATURE, j’habite dans le Sud de la France en pleine zone viticole du LANGUEDOC ou la population n’a pas encore pris conscience du problème des Sulfites pour notre santé. On en parle, mais en privé. J’ai souffert de sinusites pendant des années et depuis que je les élimines de ma consommation, je me porte beaucoup mieux. Je pense que vous êtes plus sensible à ce problème au Quebec.
    Cordialement à tous et bonne dégustation !
    Bruno

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :